Le chef dans les bagages : le travail accompagne les experts et cadres dirigeants européens en vacances

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:



Les hommes attendent de la reconnaissance pour le travail fourni pendant les vacances, les femmes une compensation financière

Zurich, le 23.08.2011 : les profils de haut niveau européens gardent un œil sur leur travail pendant leurs vacances. Un récent sondage réalisé par le site carrière Experteer ( fr.experteer.ch ) a montré que pour la majorité des personnes interrogées, il est habituel de partir en congés avec son ordinateur portable professionnel, son Smartphone ou son téléphone portable. En règle générale, en cas d’urgence, les experts et cadres dirigeants européens n’hésitent pas à appeler le bureau. Mais, interrogés sur la communication par e-mail, les Européens sont divisés : la moitié des Français et des Suisses romands lisent tous les jours leurs e-mails professionnels. Les Suisses alémaniques les consultent uniquement en cas d’urgence (28,6%) ou pas du tout (15,3%). Les Hollandais sont encore moins accessibles : en effet, plus d’un tiers des experts et cadres dirigeants ne vérifient jamais leur courrier électronique professionnel pendant les vacances et 21,3% seulement dans des cas exceptionnels.

Reconnaissance du travail pendant les vacances ? Hommes et femmes sont divisés

A l’échelle européenne, 57,1% des hommes et 53,3% des femmes souhaitent de la reconnaissance pour le travail fourni pendant les vacances. 46,6% des hommes aimeraient une compensation financière contre 49,5% des femmes.

Par ailleurs, d’autres différences hommes/femmes se dessinent. Ainsi, la spontanéité dans la planification des vacances est plutôt féminine : en effet, les femmes ont tendance à réserver quelques semaines à l’avance alors que les hommes le font généralement plusieurs mois plus tôt.

Quelques jours de vacances nécessaires pour prendre du recul

63,6% des profils de haut niveau européens interrogés déclarent que leur travail ne leur manque pas pendant les vacances. Cependant, la plupart d’entre eux ont besoin de quelques jours pour arriver à mettre leur travail de côté, comme par exemple en Suisse alémanique (68,8%).

Ensuite, le travail ne joue qu’un rôle mineur : la plupart des experts et cadres dirigeants (83,9%) s’abstiennent de tout contact avec le bureau pour surveiller leurs collaborateurs. De plus, beaucoup ne veulent pas être informés de ce qui se passe sur leur lieu de travail (57,0%).

Au sujet des « projets à terminer », les profils suisses de haut niveau sont plutôt détendus : en effet, seuls 47,3% emportent des projets importants à finir en vacances.

Enfin, de grandes différences apparaissent entre les Suisses alémaniques et les Suisses romands à propos de l’affirmation suivante : « Les personnes qui partent en vacances avec moi se sont déjà plaintes du fait que je travaille pendant les vacances. ». 34,4% seulement des Suisses alémaniques sont d’accord contre 66,2% des Suisses romands. Ces chiffres sont considérablement plus élevés que, par exemple en Allemagne, où le niveau de plainte est seulement de 8%.

A propos du sondage : Experteer a interrogé les experts et cadres dirigeants inscrits sur son site sur une période de deux semaines. 5 069 personnes d’Allemagne, de France, de Grande-Bretagne, d’Italie, des Pays-Bas, de Suisse et d’Espagne ont pris part au sondage.

A propos d’Experteer

Experteer s’adresse aux experts et cadres dirigeants qui planifient la prochaine étape de leur carrière. En plus de milliers de postes de haut niveau, Experteer leur propose l’accès à un réseau exclusif de plus de 10 000 consultants en recrutement et chasseurs de têtes accrédités. Ces professionnels du recrutement utilisent Experteer pour identifier des candidats de haut niveau pour leurs mandats en publiant des offres ou en les contactant directement.

Basé à Munich, Experteer a été fondé par Holtzbrinck Ventures GmbH, filiale du groupe de presse Georg Von Holtzbrinck. Des partenaires de renom tels que Swisscom, Handelsblatt, ZEIT online, Stern, FTD ou n-tv ont déjà intégré Experteer à leur offre en ligne. Plus d’informations sur fr.experteer.ch ou sur les autres domaines .at/.com/.de/.fr/.co.uk/.be/.it/.es/.nl et us.experteer.com.

Pour toute question ou demande d’informations, veuillez contacter :

Anne-Cécile Algros

Experteer GmbH

Lenbachplatz 3

80333 München, Allemagne

Tél : +49 89 - 55 27 93 - 262

presse@experteer.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »